Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestInstagramGoogle PlusRss

De la Citadelle de Namur à Malonne avec le groupe Dijnn Saout


La sorcière de Malonne est-elle à l’origine des frites roses à déguster chez Ginette, si longues à préparer ? Parcours découverte de la région wallonne avec le groupe de rock Djinn Saout.


Djinn Saout est né dans les entrailles de la ville de Namur, avec ses premières répétitions dans les souterrains de la Citadelle. Originaires de la capitale wallonne et bien ancrés dans leur région, Corentin Simon et Olivier Godfroid vous emmènent à sa découverte à l’occasion des Fêtes de Wallonie.

Première étape, Namur et son incontournable Citadelle. C’est le rendez-vous incontournable des touristes et des Namurois. On y monte à pied, en segway, en vélo, ou en petit train, au choix. Arrivé au sommet, la visite se fait au gré des envies de chacun. De la parfumerie Delforge, « qui sent très bon » dixit Corentin, aux souterrains, témoins anonymes des premières répétitions de Djinn SaOUT. L’endroit offre également un point de vue imprenable sur la Meuse. Un panorama auquel le groupe de rock régional a su rendre hommage en l’utilisant sur la pochette de son premier album.


L’étape suivante nous emmène à Malonne. Après le témoignage de Corentin et Olivier, vous n’aurez qu’une envie : y aller ! Mais pour y faire quoi ? « Une tonne de choses, super chouettes ! » Pour commencer, rendez-vous avec l’histoire. Comme Djinn SaOUT nous l’explique « Malonne est un village fondé au VII° siècle par Saint-Bertuin(quoique des Celtes auraient été présents bien avant), dans une brèche rocheuse, où s’infiltrent des courants magnétiques… ». Ce qui a valu à l’endroit la réputation d’être maléfique, et qui possède donc sa sorcière : La Gribousine. Un nom repris par la bière locale, que l’on peut déguster chez Moe, un café où il se passe toujours quelque chose. Ne partez pas sans avoir goûté aux frites roses de chez Ginette, qui vous accueillera à coup sûr par son célèbre : « Salut gamin ! »


Déjà la troisième et dernière étape incontournable selon nos Djinn namurois : Saint-Hubert ! Alors là, ce qui a séduit notre duo, c’est l’immersion dans la nature et la qualité de la gastronomie. Une qualité à tester chez « Romain des Bois », restaurant local qualifié d’extraordinaire. De quoi prendre des forces avant de partir se mettre à l’affût pour être aux premières loges à la saison du brâme du cerf.