Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestGoogle PlusRss

Ajouter cette page à votre brochure virtuelleImprimerEmail

En contrebas du Sablon et à l'entrée des Marolles, une fumée blanche s'échappe joyeusement de la cheminée du "Pitta Friture de la Chapelle".

Ravis, les actuels tenanciers du petit fritkot semblent sourire à chaque passant. Sans doute bénissent-ils encore l'idée lumineuse de leurs prédécesseurs de s'être installés au pied de la chapelle Sainte-Anne. Car, blottie sous les murs du petit édifice religieux, leur bicoque fumante jouit d'une heureuse fortune.

Trônant sur la vitrine, un autocollant en témoigne. En 2010, le Guide du Routard et le Petit Futé ont placé la baraque à frites au rang des lieux incontournables de la capitale.


Après tout n'était-il pas logique que la digne Anne, patronne des artistes et des orfèvres, veille avec bonté sur ces voisins qui transforment leurs grosses patates en charmantes et sculpturales frites ?

La proximité d'une auberge de jeunesse peuplée de vacanciers français a pu aider. De notoriété publique, les remarques de ses lecteurs pèsent lourd sur les futurs conseils du Routard.

De là à expliquer la bonne grâce du "Pitta Friture de la Chapelle" par le voisinage de cette auberge, il y a un pas que nous ne franchirons pas.


© Textes originaux : Julien Thomas

Tous ces renseignements, plus de textes, plus de photos, un positionnement des friteries, des fiches techniques, un dictionnaire de la frite, vous trouverez tout ça en long et en détails dans l'application Top49 Fritkots Bruxelleséditée par la société Blablapps.

L'application permet également à tout moment de savoir quels fritkots sont ouverts ou fermés, ce qui est d'une grande aide gourmande.


Renseignez-vous


Localisation

Localisation

A l'attention des professionnels du tourisme en Wallonie et à Bruxelles