Vous êtes sur le site
Votre pays
FacebookTwitterYoutubepinterestGoogle PlusRss

Ajouter cette page à votre brochure virtuelleImprimerEmail

Depuis plus de 30 ans, le fritkot de la Barrière de Saint-Gilles perpétue la tradition.

Au XVIIIe siècle déjà, les voyageurs s'arrêtaient à la Barrière de Saint-Gilles. Le carrefour assurait la jonction entre les chaussées de Bruxelles, de Waterloo et d'Alsemberg. L'endroit était stratégique.

Touristes, riverains, passants, pèlerins, tous s'arrêtent pour payer la dîme en échange d'un précieux cornet.

Ici c'est bon, et tout le monde est le bienvenu. Les "Buon appetito", "Buen provecho", "Smakelijke eten" peints en dix langues sur le dos de la baraque ne nécessitent pas de grands discours. Une manière comme une autre pour Nikos et son équipe de souhaiter la bienvenue à chaque passant dans cette commune multiculturelle.

Pour de nombreuses friteries, ouvrir jusqu'à 2h du matin les vendredis et samedis est déjà une source de fierté. La "Barrière", elle, ouvre jusqu'à 5h30. Et le week-end jusqu'à 7h. Tout est dit.

© Textes originaux : Julien Thomas

Tous ces renseignements, plus de textes, plus de photos, un positionnement des friteries, des fiches techniques, un dictionnaire de la frite, vous trouverez tout ça en long et en détails dans l'application Top49 Fritkots Bruxelleséditée par la société Blablapps.

L'application permet également à tout moment de savoir quels fritkots sont ouverts ou fermés, ce qui est d'une grande aide gourmande.


Renseignez-vous


Localisation

Localisation

A l'attention des professionnels du tourisme en Wallonie et à Bruxelles